Les troubles de la communication

Les troubles acquis du langage

Suite à une maladie (ACV, tumeur, Alzheimer, etc.) ou à un traumatisme crânien ou cranio-cérébral (ex. : impact à la tête occasionné lors d’un accident de la route, d’une chute ou de la pratique d’un sport, par exemples), certaines personnes voient leur communication affectée.  Le trouble le plus susceptible de nuire au langage suite à une lésion cérébrale est l’aphasie.  Il s’agit d’une incapacité, partielle ou complète, à s’exprimer ou à interpréter le langage oral et/ou écrit. 

L’aphasie peut prendre plusieurs formes, allant du simple manque du mot à une incompréhension importante de ce qui est dit.  Lorsque les symptômes concernent surtout l’expression (trouver les bons mots, formuler des phrases complètes, raconter de façon détaillée), on parle alors d’aphasie motrice ou de Broca.  Lorsque le volet réceptif est principalement touché (comprendre les conversations, faire des phrases qui font du sens), il s’agit plutôt d’aphasie sensorielle ou de Wernicke.  Il arrive aussi parfois que comprendre et parler soit difficile, cela correspond à une aphasie mixte.  Il existe d’autres types d’aphasie, mais ceux-ci sont les principaux. 

 

Peu importe le type d’aphasie ou sa sévérité, cela peut grandement détériorer la qualité de vie de la personne qui en souffre.  La communication faisant partie intégrante de notre quotidien, les répercussions se font sentir dans toutes les sphères d’activités du patient.  L'entourage de la personne aphasique vit aussi les impacts de la maladie.

 

Les traitements orthophoniques peuvent aider à améliorer la qualité de la communication des personnes touchées par l’aphasie.  Voici ce qui peut être travaillé :

  • Amélioration de l’accès au mot et développement de moyens compensatoires

  • Progression de la capacité à formuler les phrases

  • Récupération des habiletés de lecture/écriture

  • Facilitation des échanges avec les proches

  • Développement de stratégies pour faciliter la communication fonctionnelle

Références :

- RAPAQ (Regroupement des associations de personnes aphasiques du Québec)

- AQPA (Association québécoise des personnes aphasiques)

- Théâtre aphasique

- Fondation des maladies du cœur et de l’AVC

Définition